23.1.08

Suite de théorème.
Merci de cette participation et de ces réactions. Ce "théorème" est en partie extrait d'un livre qui va sortir début avril chez Flammarion ("Une affaire personnelle"). Je suis en train de le terminer. Son propos était moral et politique. Je sais que d'un point de vue judiciaire ce serait intenable de devoir chaque fois apporter la preuve qu'on n'est pas coupable. Mais si j'étais dans l'erreur, c'était archi-facile pour Clearstream, plutôt que de pratiquer le harcèlement et les dénégations stupides (voir plus bas, l'itv du Président du Conseil d'administration), de le montrer.
A la seconde où le sosie de Neil Young sort sa carte d'identité, j'ai la preuve qu'il n'est pas la bonne personne et je vais me rasseoir. Si le PDG ou l'Etat major de Clearstream avait répondu à mes questions en 2001 et 2002 (ils en avaient tout le temps), j'aurais intégré leurs réponses au livre et au film et sans doute auraient-ils pris une autre tournure. Rien de cela n'a été fait. Au contraire. D'une manière délibée et pensée, compte tenu de la précision de mes questions, Clearstream a joué le silence et le pourissement de la situation. Ils ont pratiqué un lobbying intensif auprès de la presse, le Monde en particulier, puis ont attaqué en déposant des plaintes à répétition. L'affaire du Corbeau a été utilisée contre moi alors que je suis celui qui révèle la supercherie. Ils espéraient sûrement me voir craquer face au silence ambiant et aux calomnies. C'est raté. J'ai de bons amis et je suis plus solide qu'il n'y parait.
Nous avons dépassé les 7000 vistes entrois jours sur ce site. Plus de 500 tee shirts (travailler plus) ont été vendus. Continuez... Des concerts et d'autres manifestations se préparent en particulier en mai à Montpellier, en juin à Nancy.
Et deux procès à venir. Le 12 février à Luxembourg (pour "Clearstream l'enquête", on me réclame 100 000 euros). Un mois plus tard à Paris (l'appel de "la Boite noire", "Révélations* et "les dissimulateurs", on me réclame dix fois plus).
Ils ne me lacheront pas. Je ne cèderais pas. Je n'ai plus le choix.
Ps: quelques extraits de listings toujours aussi intéressants...Tiens des banques islamistes à Luxembourg
Si Quelqu'un a des informations sur les sociétés Bolzano limited, Vorantim Ltd ou Bastogi Ltd, je suis preneur (canaux habituels, post ici ou courrier au comité).

Je ne vais pas entrer dans le détail, ce sont des comptes encore actif en octobre 2001. Dans le dernier extrait, vous relèverez la CADES. Il s'agit de la Centrale d'achat des Etablissements Sanitaires. Un organisme public qui dépend de la Sécurité Sociale. Mais pourquoi a-t-elle ouvert un compte à Clearstream ? Ce compte peut-il en partie expliquer le trou ? C'est juste une question.

10 Comments:

Blogger aivy said...

bonjour Denis

Concernant la CADES, moi j'opterai pour la caisse d'amortissement de la dette sociale, créée pour gérer la dette cumulée de la sécurité sociale..
http://www.cades.fr/fr/
La Caisse d'Amortissement de la Dette Sociale (CADES) a été créée par l'ordonnance N° 96-50 du 24 janvier 1996. (une des Ordonnaces dite Juppé)

Sa mission est de financer et d'éteindre la dette cumulée du régime général de la Sécurité Sociale pour les exercices 1994 à 2006.

Celà rend plus cohérent sa présence dans les listings de clearstream...

16:37  
Anonymous Anonyme said...

petite faute de frappe, L'autre société est "votorantim" au lieu de "Vorantim Ltd "

17:50  
Anonymous Anonyme said...

http://www.scribd.com/doc/201649/Santiago-Camacho-Biografia-no-autoriada-del-Vaticano

c'est un livre entier en pdf, ensuite faire une recherche sur Bastogi. Y a un truc avec Sindona et Marcincus.

tracasse !

18:32  
Anonymous Anonyme said...

Bastogi was built as the center of financial power under Fascism, by Alberto Beneduce, the reorganizer of the bankrupted Italian banking system in 1933, architect of Il Duce's deflation policy, and creator of the large state conglomerate IRI.

http://digilander.libero.it/autodifesa/unicofiles/strategyoftension.html

18:45  
Anonymous aurelien said...

"Celà rend plus cohérent sa présence dans les listings de clearstream..."

J'ai dû louper un épisode, aivy ;-)

mais peut-être vas-tu développer ton message ? Quel est le fil conducteur, le principe raisonné, pour la présence d'une caisse d'amortissement de la Sécurité sociale à Clearstream ?

19:07  
Anonymous aurelien said...

J'ai déjà fait une revue des banques dites solidaires ou alternatives. J'ai envoyé un mail à leur réseau européen pour savoir si elles utilisaient des institutions comme Clearstream, je n'ai jamais eu de réponse.

Parmi ces banques dites "solidaires", seule la NEF m'a confirmé à l'époque qu'elle n'utilisait pas de telles institutions pour des transferts transfrontaliers.

En gros, remettre en cause Clearstream, c'est remettre en cause le fonctionnement de tout le système bancaire, et de chaque banque en particulier, qui profite de ce système, solidaire ou pas.

Derrière Clearstream, il y toute la corporation bancaire et financière.

19:29  
Anonymous aurelien said...

Ces types qui dirigent Clearstream et qui font des procès à Denis, ce sont des marionnettes du système financier global, des marionnettes de toutes ces banques qui basent leur profit sur le libéralisme actuel et la spéculation à tous les niveaux.

00:01  
Anonymous aurelien said...

"... and only an expert can deal with the problem"

http://fr.youtube.com/watch?v=uIT5X46aJcY

11:27  
Anonymous Anonyme said...

Salut !

un lien pour des infos sur Votorantim :

http://fr.transnationale.org/entreprises/votorantim.php

Actionnaire : Ermirio de Moraes, Antonio (Brésil)

transnationale.org est un très bon outil pour défricher la jungle des participations croisées, et la banque de données fourmille d'informations précieuses...

2006 La chambre de compensation et de livraison Clearstream assure le dénouement de 160 000 transactions financières par jour. Elle a en dépôt 8600 milliards de dollars.

propriétaire : Deutsche Borse AG (83.2%)

23:18  
Anonymous Adrien said...

Je pense aussi que la CADES est la caisse d'ammortissement de la dette sociale, faite par Juppé, et qui permet de financer la sécurité sociale via le CRDS et de placer l'argent prélevé sur les marchés.

19:35  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home