24.1.08

Pendant les affaires, le harcèlement et les affaires continuent.
Je viens d'apprendre par l'AFP que Florian Bourges, accessoirement auditeur pour Arthur Andersen avait été mis en examen à Paris dans le cadre d'une procédure judiciaire luxembourgeoise initiée par Clearstream, pour vol et violation du secret bancaire par les juges d'Huy et Pons, agissant sur commission rogatoire d'un juge luxembourgeois. C'était attendu mais quand même... Normalement, je devrais suivre pour recel. Florian a toujours agi dans un but très noble. Aider à informer. C'est assez dégueulasse, pour reprendre une terminologie sarokozienne, de voir comment cette affaire se déroule. Ce n'est ni à l'honneur de la justice, ni du Luxembourg. Et pour Clearstream, n'en parlons pas. Pendant qu'on tire sur les lampistes, les affaires continuent chez Clearstream banking sous le regard bienveillant de cette magistrature luxembourgeoise si prompte à dégainer contre nous, les vouleurs de poule.
Elles continuent aussi à la Société Générale, la banque française qui a le plus de comptes ouverts à Clearstream dans les paradis fiscaux. Ces comptes ne sont pas contrôlés par la Commission bancaire. Je ne crois pas une seconde au scénario vendu ce jour aux médias. Ce trader magnifique qui aurait pu griller cinq milliards d'euros en jouant mal. C'est du grand n'importe quoi. La Société générale est la banque qui a le plus joué sur les produits dérivés et sur les placements off shore.
Allez quelques nouvelles listes de comptes de voleurs de foule

2 Comments:

Anonymous aurelien said...

Fraude colossale d'un jeune trader de la Société Générale, des milliards perdus
(7 milliards)

AFP
Il y a 3 heures

http://afp.google.com/article/ALeqM5hbt6gcWidyX1hFpe8ccJTuHiR0kw

18:50  
Anonymous Yogi said...

Ca m'ennuie que vous "ne croyiez pas une seconde" au scénario du trader isolé. Pour moi justement, c'est l'exemple même du scénario extrêmement crédible, d'une simplicité et d'une évidence confondante quand on voit comment sont gérés les systèmes d'information des institutions financières et quand on connaît les mentalités et les motivations des populations des salles de marché et des back-offices.
Si vous vous sentez obligé de voir du complot dans un cas pareil, pour moi cela nuit à la crédibilité de votre démarche sur Clearstream.
Bon courage malgré tout dans votre combat, que j'espère légitime.

00:10  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home