19.2.08

L'affaire allemande (Bis Repetita)

Libération titre sur un nouveau scandale financier.
Les services secrets allemands ont versé durant des années d’importantes commissions à des employés de banques de la principauté du Liechtenstein en échange d’informations sur des comptes de clients allemands, révèle ce lundi le quotidien Berliner Zeitung.

«Avec l’aide d’au moins l’une de ces sources, ils se sont procurés les documents sur des fraudeurs du fisc allemand», a précisé le journal berlinois, citant des sources proches des services secrets.

Les services secrets (BND) ont laissé filtrer dans la presse allemande ce week-end qu’ils avaient été contactés par un informateur en 2006 auquel ils auraient versé environ cinq millions d’euros en échange d’informations ayant conduit à une enquête sur le plus grand scandale de fraude fiscale de l’histoire allemande, selon le Berliner Zeitung.

Ces documents concerneraient près d’un millier de personnes soupçonnées d’avoir dissimulé leurs revenus au Liechtenstein. Une centaine d’opérations de police sont à prévoir à partir de cette semaine, selon la presse allemande.

Avec leur version affirmant qu’un informateur les avait contactés, «le gouvernement et le BND veulent apparemment éviter des complications diplomatiques avec la principauté» du Liechtenstein, a estimé le Berliner Zeitung.

En 2000, Vaduz et Berlin avaient déjà connu une période de frictions diplomatiques quand le BND avait rendu publique une étude controversée sur un système de blanchiment d’argent via des banques du Liechtenstein, a rappelé le quotidien.

Ces frictions ont été l’une des deux raisons pour lesquelles le gouvernement de coalition de l’époque, formé des sociaux-démocrates et des écologistes, a autorisé l’opération allemande d’espionnage dans les banques du Liechtenstein, considéré comme un paradis fiscal, selon le Berliner Zeitung.
Src: Libération - lundi 18 février 2008

Erwin

3 Comments:

Anonymous Anonyme said...

[…]«nous souhaitons aussi pouvoir aider ceux qui, en Occident, veulent porter à la connaissance de tous les comportements non éthiques de leur gouvernement ou de grandes entreprises.»
Un joli programme... et ça se passe ici:
https://wikileaks.be/wiki/Wikileaks/fr

12:47  
Anonymous Anonyme said...

juste pour crier ma colère, l'inflation en chine est de 100% sur les produits alimentaires ... par contre certains empochent le pactole :
Arnaud Chadeyron
Marketing Executive



www.essential-finance.com essential finance - the offshore investment group
Suites 1601-1602, OOCL Plaza, 841 Middle Yan An Road,
Shanghai, 200040, china

t +8621 6247 5755 m +86 134 827 104 41
f +8621 6289 0770 e arnaud.chadeyron@offshore2online.com

paradis fiscaux chinois en route vers le détournement massif

15:22  
Anonymous Anonyme said...

merci de bien vouloir supprimer le dernier commentaire ou mes contacts figurent.

Je n'ai jamais ecrit ce commentaire (et ne le partage en aucun cas)et etait surpris de trouver cet article via un site de recherche par nom/prenom.

C'est une utilisation malsaine et frauduleuse de mon identite !!!

Arnaud Chadeyron

09:01  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home