8.8.07

5 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Cher Denis

A propos des barbouzes, JLG avait déjà mis tout le monde « en piste »… depuis son entretien avec Guillaume Durand, en parlant de « trois services secrets » mêlés dans la manipulation des listings. Ce qu’il n’a pas expliqué ce soir là, c’était son rôle dans le dispositif.

Il réserve cette vérité « au magistrat instructeur »…. Ou à son éditeur…

18:06  
Anonymous Anonyme said...

Extrait du nouvelobs :
"Les services secrets français avaient donc accès aux fichiers Clearstream avant qu'Imad Lahoud ne s'en mêle".
Rassurant. Pour ceux qui s'inquietaient des capacites des services secrets...
Car jusqu'a ce moment on pensait qu'a chaque fois que la DGSE voulait obtenir une info (genre listing), elle attendait jusqu'a qu'un concitoyen (genre Denis Robert)le vole... pour qu'il envoie un des ses agents le recuperer... chez lui.
Mais puisque la DGSE est capable de rechercher des infos a la source... qu'est-ce qu'il foutait Imad a Metz ? Il n'avait pas d'essence pour aller jusqu'au Luxembourg ?

Chercherait-il vraiment les vrais listings pour aider le monde a vaincre le terrorisme ou tout simplement avait-il envie d'une flamenkich maison.. et ne savait pas comment la demander a Denis ?

Comment croire la these que ce brave garcon a peine sorti de la taule, qui cherchait un travail honnete pour nourrir sa famille, a pu au moins de 10 mois devenir successivement agent et agent double, en se retournant contre le boss de son frere qu'il l'avait accueilli, en bouissillant la carriere du vieux juste avant qu'il prenne sa retraite ?
Qu'Imad se rassure... je ne doute pas de son potentiel... C'est le temps qui me parait un peu court...

Quant a la these du boss, qui veut faire croire au monde qui est contre les commissions dans le marche des armes... et veut lutter pour la transparence pour le bien de son pays....moi je veux bien.... mais les milieux autorises qui s'autorisent a penser en la matiere... se plient en deux quand entendent ce type de discours.... "gauchiste et anachronique", desastreux parait-il pour des interets nationaux....
pour une raison simple parait-il :
la France n'ayant pas de petrole a vendre... elle vend des armes et de l'energie nucleaire pour maintenir le niveau de vie de ses concitoyens a un niveau potable...
(tout en revendant du petrol)
c'est la raison pour laquelle les memes milieux savent que la France n'a pas de marge pour respecter l'embargo sur les armes car personne ne respecte l'embargo. Quand un pays a besoin des armes, il les trouve. C'est du luxe parait-il pour un pays vendeur d'armes de refuser un marche car les simplets qui votent une fois tous les 5 ans maxi, exigent ce qu'ils appellent le moral en politique, mais ils refusent de subir les consequences desastreuses au niveau economique si les politiques l'appliquaient..
Cette position exprimee dans cet etat "brut" appartient a des journalistes... bien au courant du fonctionnement du monde...
Un embargo est salutaire bien evidement mais pour d'autres raisons que le peuple croit.
Un pays sous embargo doit compliquer son chemin d'approvisionnement ce qui augmente les commissions a distribuer...des quelles ils beneficient aussi les vendeurs
.............................
c'est comme pour le marhe des drogues en quelque sorte....
.............................
ce discours m'avait choque a l'epoque.... mais depuis... je comprends un peu mieux la marche du monde....

14:53  
Anonymous duval said...

y a une petite faute d'orthographe dans la bd, cherchez bien…

18:27  
Anonymous Anonyme said...

off-pas publiable - juste pour le plaisir....

Malka, vous êtes scénariste la nuit mais, de jour, vous êtes aussi avocat. Pensez-vous que pour une attaque en diffamation, un livre tiendrait mieux qu’une BD face à un juge ?

M : D’un point de vue juridique, c’est extrêmement compliqué de poursuivre cet ouvrage. Car il y a la jurisprudence sur le droit à l’humour. Si Sarkozy venait me consulter pour attaquer ce livre, je m’arracherais les cheveux que je n’ai déjà plus. (rire général) C’est très compliqué, au-delà du fait que les éléments sont fondés sur une enquête qui, à mon sens, est vraiment sérieuse.

Riss, avez-vous déjà été attaqué pour vos dessins ?

M : Oui. C’est même moi qui l’ai défendu. (rires)

R : C’était pour "incitation à la haine raciale".

M : Par des catholiques.

R : C’était au tout début de Charlie Hebdo. Il s’agissait d’une association d’extrême droite intégriste qui considérait que faire des dessins satiriques avec le petit Jésus, c’était du racisme. Les dessinateurs sont assez peu attaqués pour diffamation. La diffamation consiste à relater des faits donnés pour réels alors qu’ils sont faux. Nous utilisons plutôt la satire, l’excès, l’outrance

******************************

Maintenant Denis tu sais ce qui te reste a faire...
A quand CLEARSTREAM en BD ?

19:18  
Anonymous Anonyme said...

oups, j'en vois 3...

évèque => évêque
passeur de fond => passeur de fonds
ce que cache leurs coffres => ce que cachent leurs coffres

10:17  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home