2.4.08

Sur le front des procédures

Une audience civile a eu lieu hier au Tribunal de Bordeaux, suite à la plainte en diffamation de Clearstream, après une interview accordée au journal Sud-Ouest en juin 2006. Deux heures de débat où se sont affrontés Richard Malka, l'avocat de la multinationale (et de Charlie Hebdo) et Bénédicte Litzler, l'avocate de moi (qui se substituait à Michel Zaoui).
Le premier est resté dans son registre, utilisant l'essentiel de sa plaidoirie à me démoniser, avant d' aborder rapidement le fond du litige. Mon avocate a contesté cette présentation revenant à une analyse du dossier, des faits et des témoignages, à la réalité. Le journal Sud-Ouest est resté neutre. Le délibéré a été fixé au 27 mai.

(les illustrations font partie d'une série "d'apnées" qui seront présentées à la Galerie Etc... fin mai à Montpellier.)

3 Comments:

Anonymous samuel said...

Bonjour Denis,
Je ne suis votre histoire rocambolesque que par accoup et je vous admire pour le courage dont vous faites preuve. Je ne connais donc pas tous les détails mais j'ai vu votre documentaire sur la société clearstream ainsi que des reportages (sur la télélibre notamment) concernant l'arsenal judiciaire qui a été déployé contre vous. Cette histoire me dépasse, me donne le tournis, m'effraie mais je promet de m'y pencher sérieusement un jour pour tenter de bien tout comprendre. Merci pour le travail que vous avez fait, l'information que vous nous avez apportée.

Je vous souhaite de tout coeur bon courage.

samuel

16:22  
Anonymous Anonyme said...

merci pour le chat agoravox ...
bien à toi
david

17:02  
Anonymous toujoursraison said...

lâche pas la patate mon mec!

09:10  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home