15.9.07



PARIS (AFP) — Le président Nicolas Sarkozy a décoché une flèche contre Jean-Claude Juncker, président de l'Eurogroupe, en s'interrogeant sur ses "initiatives", dans des propos rapportés par Le Monde, daté de dimanche-lundi. "Quelle initiative a-t-il prise ?", demande le chef de l'Etat. "Sur le capitalisme financier, c'est Angela Merkel et moi qui menons le débat. Il n'est pas absurde que le président de l'Eurogroupe s'interroge".

5 Comments:

Anonymous Anonyme said...

La logique de Nico est simple : "celui n'est pas avec moi il est contre moi". Comme Juncker et les autres n'ont pas la courtoisie de se taire concernant ses prévisions sur la croissance, c'est normal qu'il passe à l'offensif. La meilleure défense c'est l'attaque. A priori ça marche avec les français qui n'osent plus se mettre sur son viseur. Les étrangers n'ont qu'à s'aligner... Sinon c'est le charter...

20:16  
Anonymous Anonyme said...

je comprends plus sharkozy et vous ?
Maurice Allais

01:33  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour Denis,

Je ressens, avec plaisir, que tu as le sentiment qu'il y a un mouvement porteur qui te pemet d'aller plus loin et plus explicitement dans tes dénonciations sur ce blog.
J'ai beaucoup apprécié le discours du juge Van Ruymecke que je n'avais jamais entendu, ni vu.
Maxence semble un faux frère.
Et il est possible que son intervention soit un signe d'une inquiétude grandissante chez Clearstream.
Que pouvons-nous faire, sur ce blog, pour t'aider dans ta communication ?
J'imagine que tu es extrêmement prudent et que tu as publié des extraits de comptes parce que tu sais que tu ne peux être attaqué pour cela. Mais fais quand même gaffe à ce que le vent porteur ne te fasse commettre des erreurs.
Encore une fois bonne continuation,

Patrick

11:04  
Anonymous Margote said...

Je suis ravie de découvrir que vous avez désormais un blog. J'ai fait mon mémoire de sciences po sur la Moralisation de la vie politique, il y a déjà quelques années, après les lois de 1988, et j'avais alors rencontré VRB. Un souvenir impérissable d'autant qu'à l'époque il n'accordait aucune interview, et moi pauvre étudiante rennaise, il m'avait dit oui.
Je vous soutiens depuis toujours et je contiuerai à le faire. Bon courage!!

16:49  
Anonymous Anonyme said...

vraiment alors la il est fort ce sharkozy, il fait de l'exorcisme en faite ... c'est à dire que le plus simple pour endormir la réalité du vol fiscal organiser c'est de la divulguer et aprés de passé à des choses plus terre à terre ...
bien à toi

00:37  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home