31.3.06


Quelques mots de l'auteur

C’est très bizarre. Je suis en période de promotion de mon roman (1) qui traite des rapports au réel et à la justice des écrivains et des journalistes. Et je suis poursuivi par les appareils judiciaires. Mon inculpation récente pour injure, calomnie et diffamation est difficile à accepter. Elle fait suite à la publication de mon livre, en mars 2001, sur la multinationale Clearstream (2). J’y avais révélé une transaction entre une banque en faillite, la BCCI surnommée banque « du crime et de la corruption » et la BGL, Banque générale du Luxembourg. Quelques clients privilégiés ont bénéficié, grâce à la médiation de Clearstream, de 100 MF alors que l’immense majorité des épargnants a été spoliée. On ne remet pas en cause cette information mais le fait que j’ai qualifié ce transfert d’ « illégal » alors qu’une décision d’un tribunal de Luxembourg l’autorisait. Pour ces quelques lignes dans un livre de 400 pages, la BGL qui a été à deux reprises déboutées en France me poursuit, cinq ans plus tard, à Luxembourg. Le parquet local la soutient. Le même appareil qui s’apprête à donner, dans un assourdissant silence, un non lieu général à Clearstream et à son pdg me menace d’une forte amende et de détention préventive si je ne réponds pas à ses convocations. Les mêmes magistrats (européens) qui ont refusé de recevoir mes preuves sous prétexte que leur origine était douteuse veulent me faire payer l’embarras suscité par nos révélations dans le monde de l’hyper finance. Cette situation, loin de m’abattre, me révolte. Et les signes d’encouragement à mon égard (3) m’encouragent à ne rien lâcher. On cherche à me faire taire car je n’ai fait qu’écrire la vérité.

DR

(1) La domination du monde, Julliard
(2) Révélation$, les Arènes
(3) Voir le site « www.liberte-dinformer.info »

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

bonjour Mer Robert
je ne sais comment vous écrire personnellement donc j'utilise ce blog : je voulais vous remercier et vous assurer de mon soutien dans cette affaire Clearstream que vous menez avec esprit civique et courage : je me rends compte en ayant lu vos livres et vu vos films que , pour moi, ce systeme bancaire , fait dans la discrétion, m'est connu grace à tout votre travail.
C'est la un apport d'information fondamental , je trouve, pour avoir une opinion juste du fonctionnement de notre monde.
Je voulais aussi remercier chaleureusement votre collaborateur Ernest Backes : je me rends compte que le courage initial était aussi très présent chez lui (je me permets de le faire via ce blog ne connaissant l'adresse de Mer Backes : si vous pouvez lui faire parvenir, merci)
Tenez bon, je crois que c'est vous qui avez raison, tout en prenant soin de vous

cordialement
régis Pelletier

08:38  
Blogger Jean-Pierre LAPIQUE said...

Cher M. Robert
C'est avec empressement que j'ai signé la pétition pour vous soutenir. C'est bien le moins que je puisse faire, car votre combat pour dénoncer ces pratiques bancaires qui veulent accaparer les richesses du monde, accentuant encore plus la montée exponentielle de la pauvreté, est exemplaire et admirable. Syndicaliste de longue date, conseiller prud'homme, je suis épris de justice et révolté par l'hypocrisie des grands de ce monde. Je suis heureux que votre combat devienne un peu plus médiatisé ces derniers temps; je suivrai désormais de près votre actualité, j'aimerais pouvoir vous aider, et je vous souhaite bonne chance.

Jean-Pierre LAPIQUE

11:48  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home