12.12.06

Le mot du comité.

Le comité de soutien s’est joyeusement réuni voilà peu pour échafauder des plans de bataille. Plus de 200 lettres sont déjà arrivées depuis l’ouverture de notre boîte postale voilà seulement 15 jours et c’est bientôt 8000 euros qui auront été ainsi récolté. Un véritable élan de générosité! Générosité souvent accompagnée d’un mot d’encouragement ou carrément d’une lettre pour dire votre solidarité. On aurait envie de répondre par un courrier manuscrit à chacun d’entre vous, mais notre structure artisanale ne nous permet pas cette débauche de temps. C’est donc pour nous l’occasion de remercier ici très sincèrement les (tous généreux) donateurs, du plus modeste au plus prodigue, pour leur adhésion à notre action.

Plusieurs chantiers ont d’ores et déjà été mis en route :

Un concert de soutien pour le début de l’année prochaine, à Paris.
Des contacts sont pris. On s’active en coulisses. On peut même vous donner le titre de travail : WOODSTOCK OPTION.

Un livre collectif où personnalités ou anonymes, écrivains ou dessinateurs, chacun à sa façon, pourra témoigner de son adhésion au travail de Denis Robert et plus largement évoquer l’indépendance du journalisme.

Et à la demande de beaucoup, nous réfléchissons pour mettre en ligne des images que vous pourrez télécharger pour en faire des T shirts, des cartes postales ou des affiches, car nous avons besoin de votre relais.

A toutes fins utiles, pour ceux qui se demandent sur le blog pourquoi ramasser du bon argent alors que Denis Robert gagne tous ses procès, rappelons que 31 procédures judiciaires sont en cours et que les huissiers continuent de passer en déposant leur facture. Sans parler des frais d’avocats qu’il faut bien sûr payer et du temps passé à préparer sa défense qui l’empêche de faire son métier. Sans vouloir faire pleurer dans les chaumières, Denis est seul pour assumer financièrement ce combat. Voilà pourquoi notre comité a toutes les bonnes raisons de continuer son action.

Rejoignez nous sur le blog du Comité de Soutien à Denis Robert.
http://lesoutien.blogspot.com

On sait qu’on peut compter sur vous et c’est pour ça qu’on continue.
Le comité de soutien.

10 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Bon courage à vous dans cette courageuse et nécessaire action. Si vous pouviez aussi prévoir des bannières et des images à placer sur les blogs, sites internet... ça pourrait être très intéressant.

A bientot

08:29  
Anonymous Anonyme said...

J’attendais avec une certaine impatience comment les « médias » allaient traiter de ta mise en examen – Une sorte de test grandeur nature pour mesurer leur niveau de compromission. Je n’ai pas été déçu… Premier à frapper, comme on pouvait s’y attendre, « le Monde », avec un article à gerber de « Gérard Davet et Hervé Gattegno » tombé heir à 12h00 :
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-844645@51-824240,0.html
Comme prévu on travestit la réalité en ne faisant bien sur aucunement référence à la vraie Affaire CLEARSTREAM, celle ou MAFIA en col Blanc et Têtes couronnées Luxembourgeoises gèrent main dans la main des bizness bancaires nauséabonds à une échelle dépassant l’entendement et ayant des conséquences évidentes sur la vie de tous.
Ces deux façonneurs et manipulateurs d’opinion public vont même plus loin en mettant en cause le dernier Juge JUSTE (et médiatisé) en service : Renaud Van Ruymbeke… La campagne de discréditation commence, la machine à broyer les JUSTES c’est remise en ordre de marche et ça risque de faire très mal malheureusement.

Comment la « justice » peut elle être si pointilleuse avec les JUSTES et être aussi LAXISTE avec les GROS POISSONS ?

Derrière tout cela je pense qu’il y a un gros dilemme sur la notion de démocratie :
- Avant la révolution il y avait un POURRI qui faisait subir le pire à tous.
- Aujourd’hui j’ai l’impression que certains pensent que la démocratie c’est la possibilité pour chacun de devenir un POURRI.

Quelle place reste alors pour les JUSTES ? Devenir Martyrs ??? Victimes de la pourriture qui infiltre nos systèmes de pouvoir, et qui transforme peu à peu notre démocratie et médiocratie…

Hier complément d’enquête spécial : « Les RICHES »… M. ARNAUD, président de LVMH, gagne 13 000 euros par heures, 9 millions d’euros par mois et sa fortune personnelle est estimée à 17 milliards d’euros (7ème mondiale). Il vient nous expliquer comment avec l’association des 10 plus grosses fortunes de la planète il va donner des conseils aux présidents du monde entier… QUESTIONS :
« Mais pour qui se prend il ??? As t il été élu ??? Qui décide de quoi dans nos démocraties modernes ??? Les politiques ayant laissé le manche à balai de l’action aux privés aujourd’hui force est de constater que l’avion France comme les autres médiocraties a un nouveau pilote…
Le rêve des FINANCIERS est de réduire les états à la distribution des aides sociales pour éviter la révolution. Pour toutes les décisions stratégiques qui impactent sur leurs bénéfices ils préfèrent s’en charger seuls.
La politique a perdu son sens et les acteurs comme Sarko and COllabos nous jouent la pièce de théâtre de feue notre démocratie, a coup de manipulation mentale de masse via des journaux qui n’en sont plus… (Montebourg y faisait allusion ce matin sur France info)
La cerise sur le gâteaux dans ce reportage on la doit au gerbant de COPPé !!!
On voit comme lui, un reportage édifiant sur notre Ile à milliardaire Française, Saint Barth…, sur laquelle nos fortunés compatriotes ont décidé entre eux de ne pas payer d’impôts et où du coup personne n’ose aller leur demander quelque chose, surtout pas le seul employé du trésor public qui a reçu ordre du maire (style Mafieux mal rasé avec lunette de soleil à l’intérieur de la mairie) de ne pas parler au méchant journaliste qui allait fourrer son nez où il ne fallait pas …
Fin du reportage, le journaliste lui demande ce qu’il compte faire en tant que ministre du budget, et là… Incroyable, il nous apprends que effectivement ce n’est pas normale et que, pour normaliser le situation lui et ces amis de l’Union pour une Minorité de Privilégiés vont prochainement faire passer en catimini un texte de loi pour exonérer totalement nos milliardaires expatriés d’impôts… On croit rêver, avec des voyous pareils on atteint des sommets dans l’injustice!!! Quel courage monsieur le Ministre…

De même on apprenait au 20h de France 2 que les GOLDEN BOYS anglais allaient recevoir chacun cette année une prime moyenne de 1 millions d’euros !!! La compromission paye plus que le COURAGE visiblement…

Si certains sont motivés pour organiser des manifestations Citoyennes devant les tribunaux où Denis est poursuivi je suis partant. Quelques pancartes avec des vraies questions dessus, histoire de remettre les choses en place… Qu’en pense le principal intéressé, y a-t-il des actions prévues par RSF ? WOOODSTOCK OPTION va dans le bon sens.

Vincent LERAY, 26ans Ingénieur à Saclay 91, ex LBLM
leraymms@voila.fr

09:35  
Anonymous Anonyme said...

WOODSTOCK OPTION
exellent titre ...

14:22  
Blogger davidaubrun said...

bonjours denis je viens de placer les photos de soutien sur mes sites,
woodstock option , vraiment super titre !
Patrimoine : Des riches plus riches …


Selon une étude d’un cabinet de conseil en stratégie américain,
260 000 ménages français sont millionnaires.
Ce qui place la France en cinquième position devant la Chine.

Selon l’étude annuelle réalisée par le Boston Consulting Group,
les particuliers fortunés disposent de 88,3 trillions
(millions de millions) de dollars dans le monde. Soit une hausse de 8% sur l’année

2005.
Au total, 7,2 millions de familles ont des encours financiers supérieurs au million de dollars.
La France au 5e rang mondial.

Et encore, l’étude ne tient pas compte du patrimoine immobilier et professionnel !
Avec 260 000 ménages, la France se classe cinquième nation, devant la Chine.
L’étude se risque même à publier le

classement des villes par le nombre de millionnaires.
Paris y figure en douzième place, avec 110 000

ménages, loin derrière New York qui en compte 490 000.
On ne devient pas facilement riche dans l’Hexagone. Plus surprenant :
parmi les 150 familles millionnaires interrogées,
73% affirment vouloir prendre des risques pour accroître leur capital,
alors que seules 27% souhaitent d’abord le préserver.
A noter : une autre étude de Merrill Lynch et Capgemini relevait cet été que les riches

incluaient de plus en plus dans leurs portefeuilles des investissements non cotés
et des placements alternatifs.
comment devient-on très riche aujourd’hui en France ?

La forme la plus sûre et la plus rapide reste l’héritage !
Dans le cas des fortunes professionnelles,

les exemples actuels sont liés aux opérations de capital financier,
à l’image des milliardaires François Pinault ou Bernard Arnault.
La richesse ne provient plus des industries de produits manufacturés et rarement des
nouvelles technologies.
Les élites économiques se renouvellent-elles ?
Au niveau social des grandes fortunes, l’immobilité l’emporte sur la mobilité. Mais il faut bien

distinguer entre l’aisance matérielle que des cadres d’entreprise peuvent atteindre rapidement et les

grandes fortunes qui se transmettent. Une grande famille ne s’établit pas sur une seule génération.
Source : Mieux Vivre Votre Argent

sa vous donnes pas envis de refaire la REVOLUTION, merci les paradis fiscaux !
liberté, égalité des hommes riches !
le pays des droit de l'homme riche :)
d.a

16:14  
Anonymous Anonyme said...

Mille milliard de dollars...Merci Patrick pour ce film, vieux de vingt ans...à méditer Monsieur Robert, vous le saviez qu'il y avait des risques à jouer avec ces gens là...
Et en plus la régle du jeux change à tout moment et toujours à leur avantage!!!

Quelle superbe manipulation la désinformation "Clearstream" comment faire un fait divers ( Sarko : Villepin )d'une affaire qui devrait être le symbole de l'implosion du systeme economique que nous connaissons.

Pour précision le dossier clearstream ne concerne pas que le Luxembourg mais bel et bien l'ensemble des banques de L'EU et du Monde entier, à un moment ou un autre "ca passe chez eux..."

Et bien ça y est, nous y sommes Merci monsieur Arnaud pour vos précisions concernant "qui gouverne réelement" le monde aujourd'hui..pour ceux qui n'y n'avaient pas encore compris...

Bonne chance Monsieur Robert, ne lachez pas l'affaire!

Oliv

19:20  
Anonymous atmanoun said...

johnny Halliday

devrait allé en prison et servir d'exemple, c'est une honte d'utiliser les paradis fiscaux pour ne pas payé d'impots et ne pas etre solidaire avec les pauvres de notre pays :)
vraiment une exemple de la merde
liberté egalité de l'homme riche ;;;

atmanoun

20:08  
Blogger Roldhanino said...

Au sujet des riches, qui seraient tous des assoifés de pouvoir et des asséchés du coeur, voici une information contradictoire à méditer (cf. Nouvel Obs du 7 au 13 décembre) :
- Ted Turner (fondateur de CNN)
- Bill Gates (Microsoft)
- Waren Buffet (gestionnaire du fond Berkshire)

ont respectivement fait des dons (via des fondations) de 1 milliard, 20 milliards et 31 milliards de dollars à "lhumanité souffrante".

Bill Gates est allé jusqu'à léguer la quasi-totalité de sa fortune à une fondation, ne laissant que quelques millions à ses enfants (c'est un maigre héritage, quand on compare à sa fortune actuelle).

D'autres personnages, tel George Soros, ne sont pas en reste quand il s'agit de mettre sa fortune au service de l'humanité.

Qelque jaloux que l'on puisse être de l'énorme richesse de ces milliardaires, reconnaissons que ces milliards dont il viennent de faire don, auront certainement un énorme et très positif impact pour l'humanité, dans les années à venir.

La richesse n'est pas une maladie, elle a même parfois bon coeur.

C'est plutôt la bêtise humaine (en particulier celle des corrompus) qu'il faut combattre.

Ne nous trompons pas d'ennemi.

02:47  
Anonymous Anonyme said...

Juste pour réagir a ce qui précede...

Bill Gates (Microsoft) a réussi a ne pas payer d'impots aux états-unis...

Nous ne nous trompons donc pas d'ennemi.

yves L

12:31  
Anonymous Anonyme said...

"Microsoft n’a payé aucun impôt en 1999 alors qu’il a réalisé $12.3 milliards de bénéfices aux Etats-Unis. Il n’y a pas de réel progrès : le taux d’imposition fiscale de Microsoft pendant les deux dernières années (nb 2002 et 2003) était seulement 1.8 pour cent pour $21.9 milliards de bénéfices aux Etats-Unis."

et pour la france ; "l'argent que MS sort de France (pas d'impot en france non plus à ne va pas aux US. Il s'arrête aux Bermudes."

Juste pour l'info

yL

12:42  
Anonymous Anonyme said...

Tenez bon, M. Robert, on ne peut rien contre la vérité et la volonté d'un homme! Nous sommes avec vous.
Benoît d'Houtaud.

Journaliste en danger.

J'apprends qu'une pétition de soutien est lancée pour empêcher qu'un des rares journalistes d'investigation de ces dix dernières années, Denis Robert, ne disparaisse sous les millions d'euros de frais d'avocats que lui impose le harcèlement juridique dont il est la victime. Six au total à l'heure actuelle. Robert est-il l'auteur de pamphlets proposant l'extermination conjointe des Juifs et des Arabes pour résoudre l'ensemble des problèmes de la planète? Développe-t-il la représentation inédite d'un Complot Mondial Judéo-Arabe, si cher au président iranien, dont je ne parviens à retrouver l'orthographe exacte (acte manqué...)?
Denis Robert est un jounaliste d'investigation indépendant et sérieux, soutenu par une maison d'édition respectable et pugnace (Les Arènes). Il est à l'origine du scandale ubuesque de Clearstrem, dont le volet médiatico-politique qui a éclaboussé la France n'est que la partie visible de l'iceberg. Denis Robert prétend que la chambre de compensation Clearstream, loin de prétendre à la clarté, abritait une double comptabilité qui permettait de blanchir les opérations bancaires les moins avouables. L'économie (tout comme le réel) est grise, nous enseigne Robert, fort du principe selon lequel les grands banquiers et les hauts financiers ont une vision apolitique et immorale de l'argent.
Cette approche explique comment les milliers de milliards d'euros que charrie chaque année l'argent sale (en vrac, la drogue, les armes et la prostitution, pour ne citer que les trafics les plus rémunérateurs) intègrent les circuits les plus respectables sans laisser ed traces (ou si peu). La globalisation de l'économie est allée de pair avec l'absence de réglementation politique et juridique mondiale. Autant dire que si des pays comme la France ou les Etats-Unis permettent, non sans imperfection il est vrai, un contrôle politique sur leurs terres, ce même contrôle s'avère totalement inopérant à l'échelle internationale. La loi du plus fort et du plus crapuleux est assurée, au mépris des avancées juridiques des démocraties!
Ne mésestimons pas cette dérive de l'ultraliberalisme sauvage. Je dis ultralibérale et sauvage car elle ne respecte nullement les principes du libéralisme selon lesquels la liberté individuelle implique un Etat fort en mesure de la prémunir des dérives de la déréglemntation sauvage et des actionnaires qui font des profits sans créer de richesse notable. Ni l'ONU, ni l'OMC, ni aucune organisation internationale ne jouent ce rôle ed régulateur à l'heure actuelle. La sauvagerie des transactions financières internationales nécessiteraient pourtant des lois mondiales qui empêchent les paradis fiscaux, innombrables, les transactions douteuses et mafieuses, très aisées partout dans le monde où les Etats n'ont presque aucun pouvoir, et la loi du plus fort, qui est la négatin de la législation démocratique.
La globalisation de l'économie, en n'étant pas accompagnée de la globalisation de la politique, pose le problème contemporain majeur en mesure d'engendrer les révoltes populaires de demain : le financier a trouvé la parade pour assouvir son appétit du tout est permis (ou presque). Les politiques nationaux sont coincés par le chantage que permet la globalisation : la délocalisation n'est que le versant d'une plus vaste politique qui permet d'agir en toute impunité. De quoi susciter un retentissant thriller.
Il n'est jamais bon que l'économique prenne le pas sur le politique. Le pouvoir économique génère la logique snas limite du profit. Tous les arguments sont valables pour engendrer de la richesse et de la puissance personnelle. Toutes les dérives sont passées aux milliardaires et aux as de la finance pourvu qu'ils incarnent la réussite personnelle de l'argent. Il n'est que besoin de se rappeler la mort tragique du banquier parisien Edouard Stern dans les coditiosn troubles que l'on sait. Stern était l'ami personnel de Nicolas Sarkozy. Veut-on être dominé par les prédateurs de la finance? C'est en restaurant au niveau mondial la suprématie du politique que l'on parviendra à assurer la globalisation humaine en marche de manière harmonieuse. Sinon, de petits groupes sans pitié maintiendrons sous leur joug les populations opprimées, pour le plus grand bénéfice des extrémistes de tous poils, ravis de profiter de l'inégalitarisme viscéral pour faire prospérer leurs discours de haine.
En attendant, Denis Robert est menacé d'asphyxie financière par des bataillons d'avocats zélés. Tout un symbole, comme dans les films américains où le héros lutte contre des hordes de méchants en costumes trois pièces et cols blancs (entre parenthèses, le dénigrement d'Hollywood par le cinéma français trouve ici un démenti éclatant : où se trouvent les films d'investigation français de qualité?). Le visage prémonitoire des mafias contemporaines se trouve devant nous. La lutte du pot de terre contre le pot de fer. Et surtout l'oppression de la violence contre la liberté. Tout un programme de lutte, celui du libéralisme bien compris, qui n'est surtout pas la liberté de tout faire, y compris le pire.
http://autourdureel.blogspot.com/

19:14  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home