31.10.06

19 Comments:

Anonymous Anonyme said...

what this ???
nous sommes tous victimes de la surpopulations humaines due à la croissance des marchés aveuglés qui prosperes par le biés des paradis fiscaux !
mais nous ne sommes pas tous des receleurs car ils y a beaucoup trop de gens qui greves la fin dans ce monde !
tres mauvais

00:58  
Anonymous Olivier Bonnet said...

Vous n'avez pas compris : Denis est accusé par le parquet de Paris de "recel" pour être entré en possession d'un document dérobé à la société Clearstream. Comment informer si l'on ne peut s'appuyer que sur les documents officiels ? Une telle vision condamne toute investigation et laisse tomber une chape de béton pour couvrir toutes les infâmies. Non à la stratégie d'étouffement, oui à la liberté d'informer, soutien à Denis : nous sommes tous des receleurs !

13:43  
Anonymous lionel couty said...

Bonjour,
J'informe que "lHumadimanche" de ce jeudi 2 novembre, consacre une page entiére à DR "Le crime ne s'est jamais aussi bien porté..." page 62 et indique les coordonnées de son blog
Lionel couty

16:45  
Anonymous Anonyme said...

de toute facon je ne crois pas en la justice, il ne devrait pas y avoir d'argent dans ce milieu tout comme dans la medecine ... bref tous est pourri apres on s'etonne que les jeunes veulent tous foutre en l'air ...
il va y avoir du sport si rien ne bouge :)dans la politique de l'autruche !

11:53  
Anonymous Anonyme said...

Demande du Procureur de PARIS = Volonté de rendre à terme illégale le journalisme d’investigation



Les poursuites en justice coûtent chers alors le corps « journalistique » s’autoscensure en ne faisant que paraphraser les dépêches AFP (journaux de 13 et 20H). Les véritables problèmes de notre société ne remontent donc jamais aux oreilles des principaux intéressés, le peuple, et les souris continuent de danser … En plus, mouilles-culs, la majeure partie des « journalistes » dédaignent les VRAIX journalistes, les courageux, ceux qui vont remuer la merde, les journalistes d’investigations. L’existence d’un journalisme courageux renvoie en pleine face la médiocrité de la majorité vendue, ce qui leur est insupportable… Alors à chaque occasion ils dénigrent ; Mais c’est sûr qu’eux ne peuvent se tromper car ils n’en font pas d’investigation !!! Ils ont d'ailleurs été sélectionnés pour celà - Embauchés parce qu'ils sont des mous du bulbe, des pauvres médiocres, sans idéal, sans aucune ambition pour l'humanité, sans rêve d'un demain meilleur qu’aujourd’hui. Ne sachant que se faire valoir en méprisant l'intérêt général, ils arrivent à la tête des médias et remplissent alors à merveille leur rôle ultime : Faire vivre le peuple dans une petite bulle ou les méchants sont les pauvres bougres des banlieues et où les sauveurs font de beaux discours sécuritaires : Une microsphère à coté de la réalité, qui permet aux vrais tordus dont on ne parle jamais de continuer leurs bizness nauséabonds en toute impunité…
Dans une démocratie achevée, le journaliste ne se contente pas des dépêches – Il va la chercher l’info, il prend des risques, dit les choses et s’il n’est pas sur il met les précautions oratoires qui conviennent, mais il parle !
Cependant une démocratie achevée ça se fait aussi avec des gens raisonnables, instruits, l’esprit aiguisé et malheureusement ce n’est pas le cas… A force de leur faire bouffer de la merde (informative et autres) beaucoup s’y sont habitués et même y ont pris goût (voir les audiences des journaux de TF1). Cette masse débilisée sert les intérêts des médiocres ambitieux, car leurs voix comptent autant que ceux qui voient la supercherie, et ils sont beaucoup plus sensibles aux discours manipulateurs. « On arrive même à leur faire voter contre leurs propres intérêts » Doivent se gausser certains en petit comité… Le cercle pernicieux continue de tourner - Il faudrait un jour penser à inverser la vapeur ! Nos aïeux ont fait la révolution pour plus de justice, aujourd’hui nous la laissons se déliter au profit de quelques médiocres… Ce n’est pas digne de leurs sacrifices.


Petit Exemple datant de la semaine :
La société est gangrenée par ces mouilles-culs, comme par exemple le PDG de CANAL (chaîne historiquement d’investigation) issu de TF1…
Pour la centième de LUNDI INVESTIGATION : Un thème très important – « Les gens qui défendent les droits des animaux »… Merci pour le courage !!! N’ y avait il pas d’autres thèmes plus importants à traiter ?

Et Karl Zéro qui se fait remplacer par une cruche de TF1...



Tout va malheureusement dans le même sens, faut se réveiller !


GRRRRRRHHHhhh !!!


Le Brain, Lover Mind...

13:54  
Anonymous Anonyme said...

Demande du Procureur de PARIS = Volonté de rendre à terme illégale le journalisme d’investigation

Les poursuites en justice coûtent chers alors le corps « journalistique » s’autoscensure en ne faisant que paraphraser les dépêches AFP (journaux de 13 et 20H). Les véritables problèmes de notre société ne remontent donc jamais aux oreilles des principaux intéressés, le peuple, et les souris continuent de danser … En plus, mouilles-culs, la majeure partie des « journalistes » dédaignent les VRAIX journalistes, les courageux, ceux qui vont remuer la merde, les journalistes d’investigations. L’existence d’un journalisme courageux renvoie en pleine face la médiocrité de la majorité vendue, ce qui leur est insupportable… Alors à chaque occasion ils dénigrent ; Mais c’est sûr qu’eux ne peuvent se tromper car ils n’en font pas d’investigation !!! Ils ont d'ailleurs été sélectionnés pour celà - Embauchés parce qu'ils sont des mous du bulbe, des pauvres médiocres, sans idéal, sans aucune ambition pour l'humanité, sans rêve d'un demain meilleur qu’aujourd’hui. Ne sachant que se faire valoir en méprisant l'intérêt général, ils arrivent à la tête des médias et remplissent alors à merveille leur rôle ultime : Faire vivre le peuple dans une petite bulle ou les méchants sont les pauvres bougres des banlieues et où les sauveurs font de beaux discours sécuritaires : Une microsphère à coté de la réalité, qui permet aux vrais tordus dont on ne parle jamais de continuer leurs bizness nauséabonds en toute impunité…
Dans une démocratie achevée, le journaliste ne se contente pas des dépêches – Il va la chercher l’info, il prend des risques, dit les choses et s’il n’est pas sur il met les précautions oratoires qui conviennent, mais il parle !
Cependant une démocratie achevée ça se fait aussi avec des gens raisonnables, instruits, l’esprit aiguisé et malheureusement ce n’est pas le cas… A force de leur faire bouffer de la merde (informative et autres) beaucoup s’y sont habitués et même y ont pris goût (voir les audiences des journaux de TF1). Cette masse débilisée sert les intérêts des médiocres ambitieux, car leurs voix comptent autant que ceux qui voient la supercherie, et ils sont beaucoup plus sensibles aux discours manipulateurs. « On arrive même à leur faire voter contre leurs propres intérêts » Doivent se gausser certains en petit comité… Le cercle pernicieux continue de tourner - Il faudrait un jour penser à inverser la vapeur ! Nos aïeux ont fait la révolution pour plus de justice, aujourd’hui nous la laissons se déliter au profit de quelques médiocres… Ce n’est pas digne de leurs sacrifices.

Petit Exemple datant de la semaine :
La société est gangrenée par ces mouilles-culs, comme par exemple le PDG de CANAL (chaîne historiquement d’investigation) issu de TF1…
Pour la centième de LUNDI INVESTIGATION : Un thème très important – « Les gens qui défendent les droits des animaux »… Merci pour le courage !!! N’ y avait il pas d’autres thèmes plus importants à traiter ?

Et Karl Zéro qui se fait remplacer par une cruche de TF1...


Tout va malheureusement dans le même sens, faut se réveiller !

GRRRRRRHHHhhh !!!


Le Brain, Lover Mind...

14:00  
Anonymous Anonyme said...

heureusement qu'il y a des gens qui s'accroche encore à la vérité aujourd'huit.
Bravo à Denis pour ça.
LE COURAGE EST UNE VERSION TROP RARE AUJOURD'HUIT.

14:30  
Anonymous Anonyme said...

heureusement qu'il y a des gen comme DENIS qui s'accroche encore à la vérité sans quoi....je n'ose imaginer.
Merci aux gens qui continuent de nous renseigner sans nous mentir comme beaucoup le font aujoud'huit en traitant des sujet comme, par exemple, "les gens aui défendent les droit des animaux... QUEL HONTE!!!

14:36  
Anonymous Anonyme said...

heureusement qu'il y a des gen comme DENIS qui s'accroche encore à la vérité sans quoi....je n'ose imaginer.
Merci aux gens qui continuent de nous renseigner sans nous mentir comme beaucoup le font aujoud'huit en traitant des sujet comme, par exemple, "les gens aui défendent les droit des animaux... QUEL HONTE!!!

14:37  
Anonymous Anonyme said...

z

14:38  
Blogger Franchet d’Espèrey said...

Une femme les yeux bandés avec dans une main une balance qui ne pèse pas juste et dans l'autre une épée qui ne couperait pas une tranche de saucisson,voila le symbole de la justice.
Ne dite jamais la vérité et vous serez(presque)toujours tranquille

14:42  
Blogger NOBODY said...

VOTEZ WUMP
http://www.wu-m-p.org

16:16  
Blogger Roldhanino said...

Denis, lorsque tu dis "Je trouve que le Parquet de Paris et son représentant Jean Claude Marin, le garde des Sceaux Pascal Clément et le Premier Ministre Dominique de Villepin, forcément associés dans cette atteinte grave à la liberté d’écrire et de penser, ont cette fois poussé le bouchon, très loin. Trop loin", tu as entièrement raison.

J'ajoute même qu'ils commettent une grave erreur. La stratégie précédente, consistant à transformer l'affaire Clearstream en affaire politique, via un corbeau, était somme toute une bonne idée de la part des dissimulateurs : on en oubliait la vraie affaire, celle du blanchiment d'argent permis par Clearstream. Pour l'opinion publique, massivement désinformée, tu apparaissais au second plan, le visage dissimulé par les autres personnages.

Il n'y a qu'à voir le Nouvel obs de cette semaine : les 7 clés de l'affaire Clearstream, photos à l’appui pour bien mémoriser ces personnalités « clefs », seraient Villepin, Gergorin, Lahoud, Rondot, Sarkosy, Alliot-Marie et Chirac. Florian Bourges et toi-même êtes tout juste cités dans l'article.

Bref, avec cette mise en examen tu reviens au premier plan, et si tu devais être condamné, ce serait un véritable appel à la révolte. Pour ma part, je n'hésiterai pas à m'investir dans toute action visant à annuler une telle décision, impossible à cautionner du « bas » de ma position de citoyen.

Qu’ils viennent se frotter à la ligne rouge, ces mauvais politiciens et justiciers, et ils verront que certains feux n’attendent que ça pour s'allumer.

En outre, ce genre de révolte sera beaucoup plus constructif qu’une émeute des banlieues, dont les résultats ne sont jamais très bons.

Pour l'heure, cette pétition est déjà une très bonne idée pour prévenir ces dissimulateurs, qui se croient intouchables, qu'ils devraient lever le pied dans leur course au mépris des citoyens.

A y revoir, l’intouchable ce sera bientôt Denis Robert. Et comme son protecteur et soutien c’est le peuple (journalistes dignes de ce nom compris), il a encore de longs jours devant lui.

Avec tout mon soutien donc

16:46  
Anonymous Anonyme said...

deux sites :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paradis_fiscal

et aussi

http://france.attac.org/a1195

cordialement

16:23  
Blogger Roldhanino said...

Comment ne pas faire un lien ces jours-ci, entre criminalité financière et délinquance des jeunes ? Tandis que la justice et la police s'attaquent aux jeunes qui brûlent des bus, elles laissent gentiment courir les délinquants en col blanc, qui brassent des milliards, dont certains pourraient certainement être investis dans des plans d'urgence pour la rénovation des quartiers difficiles.

Pourquoi notre démocratie est-elle répressive vis-à-vis des jeunes sans repères, mais complaisante avec les ordures des marchés financiers ?

Comment faire aimer la République à un jeune de cité, quand celle-ci traite avec tant d'inégalités ses criminels ? Comment ne pas voir en nombre de politiques de parfaits démagogues, lorsque ceux-ci se font les chantres de l'ordre public et policier, mais en même temps se révèlent être les pires laxistes, dès qu’il s’agit d’aborder la lutte contre le blanchiment ?

Quelle crédibilité la République peut-elle encore avoir face à la violence aveugle et inconsciente de jeunes, quand ses élites sont des champions de la corruption et de l'obscurantisme financier ? Quand le secret bancaire devient l'étendard des politiques, main dans la main avec les mafieux ?

Le comportement meurtrier de ces jeunes, totalement déphasés, tient aussi aux mauvais repères que leur insufflent les délinquants financiers, conjugués à l’absence de réponse des politiques. Les politiques, sociologues et autres acteurs qui cherchent des solutions aux problèmes des cités, devraient en tenir compte.

Dans le contexte de la présidentielle 2007, la question de la délinquance financière doit donc être partie intégrante des programmes politiques des partis, de gauche comme de droite, au même titre que la délinquance des jeunes des quartiers. Pourtant, nulle part dans les programmes des partis politiques, je ne vois être abordée la question de la lutte contre la délinquance financière. Pourquoi cette aberration ? Encore une fois, quelle crédibilité nos personnages politiques espèrent-ils avoir avec un tel "trou" dans leurs programmes respectifs ?

Denis, à nouveau merci pour ton travail : j’ai acheté et regardé ton DVD, et j’apprécie énormément le lien que tu as su créer entre d’un côté la corruption qui pourrie les hautes sphères de la finance et du monde politique, et de l’autre côté les SDF qui meurent en bas de nos rues. Faire ce lien était essentiel, tout comme l’ensemble de ton travail. Merci encore.

00:19  
Anonymous Anonyme said...

c'est quoi cette politique et cette justice dans ce monde pourri de l'interieur je vous invites à rejoindre des meetings pour la campagne presidentiel afin de temoigner de votre experience car j'ai l'impression que le media tv confonde l'affaire clearstream d'espoinnage à la tintin :) à l'escroquerie de detournement d'argent publique que cache cette entreprise qui se trouve evidaement dans le temple des paradis fiscaux europeen :) franchement y'a de quoi perdre la tete ...
courrage comment peut on vous aidez !
peut on envisager des actions !

13:09  
Anonymous Anonyme said...

A lire
http://www.agefi.lu/mensuel/Article.asp?NumArticle=8362
Quand le Luxembourg fait fi des recommandations du GAFI

15:55  
Anonymous Anonyme said...

Je ne vois finalement qu'un seul mobile à l'affaire dite du corbeau ou clearstream2(1), c'est d'allumer un contre-feu pour "oublier" l'affaire clearstream (la vraie) celle des détournements et blanchiments de capitaux. La question est de savoir quel groupe maffieux est derrière tout ça!

13:14  
Anonymous Anonyme said...

la france , pays des droits de l'hommes riches !
sa commence à devenir vraiment n'importe quoi cette histoire clearstream, on va finir par tous allez bruller cette saloperie comme on a fait avec la bastille !

soutenir denis robert, c'est soutenir la fin des paradis fiscaux et toutes cette mondialisation des nanotunes qui circulent sur les reseaux super securisé des banques.
http://www.investigateur.info/zines/textes/304_1.html

16:03  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home