3.10.06




Le 5 octobre, trois sorties pour Denis :

- le DVD de l'intégrale de ses films
(image ci contre/chez BAC Films)

- Mémoires d'un rat,
au cœur de l'affaire Villemin
(article+préface plus bas/éd.Hugo doc)

- Dominations, ou l'art du combat
(article+extraits plus bas/éd.Hugo doc)


7 Comments:

Blogger Roldhanino said...

Denis, au sujet de ton procès en appel les 15 et 16 décembre à Paris, et en sus de la pétition à signer sur Internet, une manifestation de soutien, devant le tribunal ou ailleurs, est-elle prévue ? Conseillée ? Déconseillée ?

Personnellement, je serai plus qu'intéressé de participer, voire d’organiser quelque chose de ce genre, si tu penses cela utile.

Au sujet de ton message du 01/10 dernier, et des commentaires qui en ont découlé, j’ai moi-même un message à faire passer. Il s’adresse en fait à tes lecteurs :

1. Les « acteurs », tels Denis ROBERT, qui vont au devant de la scène et poussent leur engagement dans le champ de l’action, c'est-à-dire au-delà des mots et des belles paroles sont rares, très rares. Dans tous les domaines, celui de l’écologie par exemple, on constate le même phénomène : même si nous sommes très nombreux aujourd’hui à savoir que l’humanité court droit à la catastrophe, notamment avec le réchauffement climatique et les gaz à effet de serre, qui d’entre nous agit réellement sur la scène « politique » ? Mis à part, notre Denis ROBERT de l’écologie, Nicolas HULOT, il n’y a pas grand monde …

2. Dans le cas précis des dissimulateurs, un autre paramètre vient s’ajouter : les « conscients », ceux qui ont lu Denis ROBERT et ont commencé à comprendre la gravité de la situation, ne courent pas les rues. Pour preuve, le blog de Denis ne reçoit pas une audience de millions de francophones chaque jour : à peine une dizaine de commentaires fleurissent à chacun de ses messages

3. Au bilan, rares parmi les rares, seront les « conscients » qui iront jusqu’à être « acteurs » sur le terrain de la lutte contre les dissimulateurs.

4. Ma conclusion se résume ainsi : les engagements que nous ne prenons pas aux côtés d’un Denis ROBERT ou d’un Nicolas HULOT, n’allons pas espérer que d’autres les prennent à notre place. Il y a trop peu de candidats pour ce genre de boulot. La prise de conscience que chacun de nous, individuellement, se doit d’agir et de s’engager « au plan politique » est essentiel : la catégorie de ceux qui en ont la possibilité (la connaissance, le temps, le courage, l’argent, etc.) forme une population si rare, que chaque membre est extrêmement précieux : celui qui « sait », qui « peut agir » mais qui n’agit pas, faillit donc à son devoir de citoyen, d’habitant de cette planète. Un peu comme les rois qui n’avaient d’autre choix que de régner, notre devoir en tant que « conscients » est donc d’agir aux côtés de personnalités comme Denis.

Pour renforcer le propos : j’aborde de plus en plus autour de moi (famille, amis, collègues de travail) la question de cet engagement et de ce qu’il contient de nécessité : la plupart du temps, j’ai le regret de constater que mon idéal rencontre peu d’échos, et que chacun est bien plus préoccupé par son quotidien (le court terme), que par le monde qu’il laissera à ses petits-enfants (le « long » terme)

5. Pour autant, n’oublions pas que nos enfants nous jugeront : non pas seulement sur ce que nous avons fait, mais peut-être plus encore sur ce que nous n’avons pas fait.

02:21  
Anonymous Fred said...

Après lecture de la plupart des essais de D.Robert, je suis intéressé à voir ses films. Or je suis un peu perdu par les sorties en pagaille de ce mois d'octobre 2006.

Il semble y avoir plusieurs DVD: un chez BAC "Coffret Denis Robert" et un chez PARAMOUNT "Coffret Denis Robert Clearstream : l'enquète " avec la photo du livre de clearstream 2. Les deux parlent de Clearstream (version 1 ou 2 ?).

Merci d'éclairer ma lanterne.

PS:
BRAVO pour votre travail.

PSS: ce message n'a rien à faire sur le blog, mais je n'ai pas trouvé d'autre moyen simple de poser ma question

14:22  
Blogger admin said...

Il n’y a qu’un coffret chez Bac
ça ne parle que de Clearstream 1
Le reste, je ne comprends pas...

19:07  
Anonymous unlibresprit said...

Bon, pour HULOT, je ne veux pas juger mais il est écolo ou de droite ? Il faut savoir aussi que l'écologie et les ONG qui s'en réclament risquent fort d'être manipulés, l'écologie étant un sujet de réflexion du cher groupe bildeberger. Il y a par ailleurs beaucoup de désinformation sur ce sujet qui est surtout le problème 1) de l'eau potable, 2) de l'énergie fossile en voie de disparition, 3) de la destruction à terme de l'humanité et en même temps de centaines d'espèces d'animaux.
A part celà le monde lui s'en remettra, il a connu bien pire.
Alors ne dites pas: "Sauvons la planète" mais plutôt "Sauvons l'humanité"
Idem pour le rôle de Denis, et non pas "Sauvons le capitalisme propre"

18:39  
Anonymous Anonyme said...

Bonsoir,
Je ne pense pas qu'appuyer la démarche de D. Robert - journaliste-écrivain ayant le courage de décrire et de dénoncer une situation qui existe depuis que l'humanité existe - par des manifestations dans la rue et/ou un engagement "politique" ait un sens ou puisse être efficace. Selon moi, il s'agit plutôt d'une question d'éthique personnelle, de comportement dans la vie de tous les jours et en particulier dans notre vie professionnelle : c'est là que nous pouvons être acteurs - ou non - ...
A bientôt j'espère

00:55  
Anonymous Anonyme said...

Bonsoir,
De passage à Paris lundi dernier, impossible de trouver le DVD à la Fnac des Ternes : où peut-on se le procurer facilement (à Paris car j'habite à l'étranger dans un pays où ce type de média ne risque pas d'être diffusé !) ?
Merci
A bientôt j'espère

00:44  
Anonymous Anonyme said...

Cher Denis,

Une question originale, pour changer: avez-vous tenu un petit rôle (celui d'un informateur fuyard) dans "Un étrange voyage", d'Alain Cavalier? J'ai cru vous y reconnaître. En tout cas, magnifique film.

B.

07:37  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home