15.12.07


Scientologie:
On vient judicieusement de me faire parvenir cet extrait de la "Feuille de cours du niveau 0, L. Ron Hubbard" (le pape et fondateur de la scientologie). Source: http://www.antisectes.net/juristnov95.htm.
"Le but de la poursuite [en justice] est de harrasser et décourager plutôt que gagner. On peut facilement user de la loi pour harrasser, et un harrassement suffisant de quelqu'un qui se trouve de toute façon déjà sur la mauvaise pente, sachant qu'il n'est pas autorisé, suffira généralement à provoquer son déclin professionnel. Autant que possible, évidemment, ruinez-le outrageusement."
à bon entendeur, salut.

5 Comments:

Anonymous aurelien said...

Des entrepreneurs financiers ont décidé de barrer la route au libéralisme triomphant pour leur propre profit. Leurs outils: les chambres de compensation internationales. Les lois du Marché ne seront pas plus longtemps méprisés par ces moustiques institutionnels: le rouleau-compresseur de la mondialisation est en marche, ainsi que l'émancipation des paradis fiscaux !


....... ;-)

11:59  
Anonymous Anonyme said...

http://www.assemblee-nationale.fr/rap-info/i2311-52.asp


à lire : Rapport de la commission d'information parlementaire... A propos de scientologie et un peu plus.

12:40  
Anonymous Anonyme said...

Extraits choisi du rapport de la mission d'information parlementaire... Le président de la mission s'adresse à un témoin (ancien cadre clearstream)... Attention aux yeux !

M. le Président : Les allégations du livre de M. Denis Robert sont pour le moins inquiétantes. Sa thèse est au fond que ce système était organisé tout à fait sciemment. En particulier, il désigne très nommément M. Lussi comme le responsable, l'instigateur de ce système qui aurait pu d'ailleurs servir des intérêts importants.
Quel est votre sentiment par rapport à cette analyse ? Pensez-vous effectivement qu'il y a pu avoir de façon concertée, au niveau d'un homme comme M. Lussi, la volonté d'utiliser Clearstream à des fins délinquantes, pour ne pas dire criminelles ?

M. H. : Je dois faire attention à ce que je dis.
(Sourires.) On peut croire que je ne suis pas un bon ami de M. Lussi mais je ne lui en veux pas. C'est de bonne guerre... Je suis aussi un de ceux qui savent un peu de quoi il est capable et où il avait ses relations. Si on voulait vraiment chercher là-dedans, on trouverait aussi très facilement et très vite si on s'intéressait un peu plus au personnage Lussi, à ses fréquentations et à ses relations. Mais pour moi, c'est beaucoup trop... (Sourires.)

M. le Rapporteur : Que voulez-vous dire ? Le rapporteur de la Mission est forcément curieux.

M. H. : Je rigole aussi un peu mais cela va dans des sphères où je risque trop gros.

Au début, je l'ai dit à Denis Robert. Backes travaillait aussi avec lui, mais je ne lui ai pas parlé.

J'ai donc dit à Denis Robert : « Etes-vous conscients de là où vous mettez les pieds ? » « Oui, m'a-t-il dit, et nous allons mettre tout à jour... » Je lui ai répondu : « Si ce n'est pas voulu, vous ne mettrez rien du tout à jour ! »
En somme, c'est ce qui se passe ! A quels niveaux se situent les blocages ? Pour trouver, il faut « s'amuser » avec le personnage de « Lussi » et son entourage.

M. le Rapporteur : Quelles fréquentations ?

M. H. : Là, je ne peux pas dire !

M. le Rapporteur : Je vous en prie.

M. H. : Moi, je les connais et d'autres le savent aussi : c'est très spirituel.

M. le Rapporteur : Très spirituel, dites-vous ?

M. H. : Très spirituel ! Et très facile à trouver !

M. le Président : En effet et je crois d'ailleurs qu'il y aura des Révélation$ sur les liens entre M. Lussi et l'Eglise de Scientologie. Mais cela relève non pas de vos affirmations mais des miennes.

12:49  
Anonymous Olivier said...

Niveau traduction, on dit "harcèlement" en français pour "harassement" !!!

Sinon continuer, vous avez tout mon soutien !!! Et bon courage surtout !!!

Olivier

13:09  
Anonymous Anonyme said...

Clearstream : Europol recrute un magistrat luxembourgeois. A La Haye, Carlos Zeyen, le procureur qui n’a jamais fait de zèle dans l’affaire Clearstream au Luxembourg, vient d’être embauché à Europol au poste de magistrat chargé de la coordination dans les enquêtes financières. Le nom de cet ancien avocat luxembourgeois, reconverti auxiliaire de justice, était apparu dans une affaire de trafic de pierres de jade. Probablement une erreur des enquêteurs…

Source :http://www.bakchich.info/article2178.html

19:43  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home