19.4.08

Angle mort 3


Des masses entières d’argent ou de valeurs disparaissent pour réapparaître sous une forme différente plus loin. Plus loin que la mer, dans un paradis fiscal.
Les paradis fiscaux sont des leurres, des villes fantômes en bout de piste. Inutile d’aller y chercher ce qu’on ne trouvera pas. La multiplication des itinéraires bis, des trafics de plaques et des véhicules dépassant la vitesse autorisée ont transformé en jungle inaccessible le réseau autoroutier financier. Le capitalisme n’est pas devenu fou mais clandestin et incontrôlable.
Nous sommes des millions de types à nous traîner d’embouteillages en stations de péages, flashés par des radars, contrôlés par la police. Au dessus de nos têtes volent des bolides conduits par des fantômes souriant comme des vampires.

2 Comments:

Anonymous aurelien said...

Les vols secrets de la CIA ?

16:24  
Anonymous Anonyme said...

nous demandons un moratoire citoyen pour arrêter cette mascarade ?

15:35  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home