24.12.07

PARADOXES


C'est toujours aussi troublant de me retrouver cité dans la presse. Témoin cette tirade du JDD paru hier: "Mercredi, les juges d'Huy et Pons ont par ailleurs discrètement confronté Imad Lahoud, le faussaire présumé des listings, au journaliste Denis Robert. Le face-à-face entre les deux hommes a été vif, si l'on en juge cette tirade de Denis Robert sur procès-verbal, parlant de Lahoud: "On voit bien qu'il s'enfonce dans des dénégations successives qui ne peuvent se justifier que d'une seule façon: son implication totale dans la falsification des listings Clearstream, sinon pourquoi aurait-il cette attitude suicidaire? Il a intégré l'idée qu'il devait servir de fusible dans cette histoire.""
A part ça, les affaires, les vraies, continuent. Tandis que tous les gros banquiers d'affaires, Chase, Citigroup, Merryl Linch,etc., se font virer ou plongent, le big boss de Goldman Sachs vient d'empocher un chèque de 68 million d'euros pour services rendus à ses actionnaires en 2007. Il avait prévu la crise d l'immobilier aux USA. D'un côté, il continuait à fourguer des crédits à ses petits clients. De l'autre, ils prévenaient ses actionnaires que le système allait à sa perte...
Toutes ces banques d'affaires sont à l'origine de la création de Clearstream. Tous ces banquiers utilisaient à fond le système de transfert et d'investissement off shore que nous avons révélé et que personne ou presque ne veut voir.
Et pourtant...

Allez, bande de fauchés, joyeux Noël.

10 Comments:

Blogger Komb'Art said...

Ça va être calme à la clôture de l'affaire Tome II. Faudra bien parler du Tome I.

Quelqu'un, parmi les lecteurs assidus du blog de Denis, aurait-il une référence sur, disons, le bordel général. Je ne suis pas anti-libéral du tout. Pas plus que je ne suis anti-communiste ou pas complètement anti-anarchiste. Existentialiste, sais pas. Disons qu'en ce qui concerne le libéralisme, j'ai compris qu'à un moment on à produit plus que les richesses nécessaires et qu'à partir de là quelque chose à basculé. Je ne trouve plus "Global village", un livre illustré assez clair. Je suis passé par "Deux heures de lucidité" (denis robert et Noam Chomsky). Je cherche à présent à comprendre pourquoi même des économistes n'y croient plus et les arguments utilisés dans ce sens. Je sais aussi que "tout système à une fin". C'est ce que les profs universitaire en économie enseigne en début de cursus à l'ULG. Il doit y avoir un moyen d'expliquer l'absurdité d'une bonne partie de ce qui nous bouffe, nous, pauvres types.

PS: Un livre. Qui me reste dans la tête. Parce qu'il est à mon sens, une erreur de programmation. Un témoigne imprévus d'en bas. Un livre qu'on n'aurait pas dû avoir entre les mains (outre le Révélation$) me grille un peu de neurones chaque jours. "Rue des singes", de René Taesch est un bouquin aussi hilarant que désespérant et pourtant optimiste. Foncez l'acheter sacrebleu !

Et si quelqu'un a des références sur des auteurs qui démontent le mécanisme et l'absurdité du système, n'hésitez pas à communiquer...

Merci

yves

08:51  
Blogger Komb'Art said...

La Merryl Linch ou la Chase Manhatan sauvée des eaux par des fonds chinois. (suite des subprimes)

"Les politiques s'inquiète du phénomène. Le secteur financier applaudis."

Zut, on va encore ramasser.

yves

08:56  
Blogger Komb'Art said...

avis aux amateurs...

1. prendre un nom d'une entreprise au hasard dans les listings.

2. faire une recherche sur http://www.sec.gov/

3. récolter des informations, faire des recoupements.

4. S'interroger

yves

09:07  
Anonymous aurelien said...

Sommes-nous en face d'un nouveau phénomène de société:

"Les Fauchés Volontaires" ?

12:39  
Blogger Gael said...

je suis très déçu.
le nom de ma banque ne semble jamais apparaitre dans les fichiers de Clearstream.
Est ce a dire que je suis dans une banque de pauvres?
ça serait un peu la honte.

15:30  
Anonymous Anonyme said...

Gael, vous semblez être une anomalie dans le système. Avez-vous entrepris des démarches auprès de clearstream afin de dénoncer votre organisme pécunier qui semble en tout état de cause vouloir nuire, ou du moins, se soustraire aux mécanismes usuels ?

16:24  
Anonymous Anonyme said...

allez, une petite sur peregrine Invest...

Financial Collapse

In 1998, financial markets were changing. Peregrine underwrote a $265 million dollar bond issue by Steady Safe, an Indonesian transportation company. This was half of Peregrine's capital [6] On the surface, the deal looked secure, the only hitch was that the terms stated that repayment would be in Indonesian rupiah. The deal was undersubscribed and as the underwriter, Peregrine was left with the remaining bonds. Following the collapse of Steady Safe along with several other losses during the East Asian financial crisis, the company lost all liquidity and after unsuccessful negotiatins with would-be suitors and white knights, had to close its doors in January 1998.

src wikipedia

16:41  
Anonymous Anonyme said...

Monsieur Robert,

Sauriez vous me dire s’il y a un lien entre la Commission Européenne et l’affaire Clearstream?

Merci beaucoup

Sincèrement

ME

17:07  
Anonymous Anonyme said...

Le lien ...

Bolkestein (qui a refusé au nom de la commission une enquête parlementaire...), Jacques Santer, ...

01:18  
Anonymous Anonyme said...

Tu es un grand mais stp ce n'est pas pour t'intimider c'est juste droit du coeur, n'essaye pas d'imiter Bhutto stp.

22:43  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home